La Force intérieure :   Une pulsion vitale au service de la réalisation du Soi.

Mais de quelle force s’agit-il ? Il est vrai que nous sommes immergés dans une société où la fragilité est associée à la faiblesse voire au handicap. Si l’on n’est pas fort, beau, jeune, actif, autonome et en bonne santé, on est sans valeur ou un assisté. Mais l’être humain est naturellement fragile. A sa naissance, il ne peut survivre seul. Il a besoin de l’autre (et ceci à tous les âges de la vie sous des formes différentes). Mais comment passer de la fragilité existentielle à la force ? Et quelle force ? Cette force intérieure n’est possible que si l’on reconnait notre fragilité en allant vers la confiance en soi et la confiance en l’autre. Sinon, on cherche une force qui n’a rien d’intérieure, mais qui peut-être tournée vers le pouvoir, l’argent et la puissance.

La force intérieure exprime un dynamisme essentiel, vital. Elle s’enracine dans le corps et le tréfonds du psychisme sans oublier sa dimension spirituelle.

Cette force nous permet de surmonter les épreuves de la vie. Elle ne désigne pas la force de caractère ou de volonté et ne se réduit pas à la pensée positive. Bien sûr, la pensée positive a pour effet d’atténuer les freins et obstacles entravant l’expression de la force intérieure. Cette force évoque les capacités de résilience qui nous habitent. Elle fonde aussi nos valeurs existentielles.

Cette force se construit par les différentes formes du yoga (du Raja au jnana en passant par le hatha).

Oui, la force intérieure est bien la seule vertu qui ne peut ni se transmettre, ni être enseignée.

Respirer la joie de vivre, c’est peut-être cela le yoga… Le yoga doit nous permettre de vivre pleinement, consciemment dans la joie ce qui nous est donné à vivre… et non pas refuser cette réalité de l’instant, dans l’espoir d’une vie meilleure… plus tard.

Véritable force de vie, la confiance est une source féconde d’où jaillit la lumière qui éclaire notre chemin de vie.

Notre cœur s’éveille et devient le réceptacle vivant de cet amour inconditionnel, spirituel qui prend sa source dans le souffle de l’esprit et nous ouvre à la joie intemporelle, cette joie d’exister pleinement.

Et Rabidranath Tagore de nous dire :

L’amour est l’ultime signification de tout ce qui nous entoure. Ce n’est pas un simple sentiment, c’est la vérité. C’est la joie qui est à l’origine de toute création.

A propos

Jeannot, enseignant de yoga (formation André Van Lysebeth), affilié à la FIDHY (fédération inter-enseignements de hatha-yoga)